Création de l’allée Pierre Bérégovoy

Sur proposition de Patrick Bloche, le conseil d’arrondissement a décidé d’attribuer à une voie publique la dénomination « Allée Pierre Bérégovoy » (cliquer ici pour voir un plan de son emplacement précis le long du boulevard de Charonne).

Étant délégué à l’urbanisme, j’ai présenté cette proposition au conseil d’arrondissement ainsi :

C’est à la fois un plaisir et un honneur que rapporter cette délibération. Je ne vais pas vous rappeler l’ensemble de la vie de Pierre Bérégovoy, je pense que tout le monde a en mémoire les actes de ce grand homme de notre République. Je donnerai simplement quelques faits marquants de sa vie, car ce serait dommage de ne pas profiter de cette occasion pour rappeler que Pierre Bérégovoy a quitté le lycée après avoir obtenu un Brevet d’enseignement industriel, un CAP d’ajusteur et un CAP de dessin industriel et a commencé sa carrière à l’âge de 16 ans : c’est une belle leçon.

Il était ouvrier fraiseur à l’usine de tissage Fraenker jusqu’en 1942, puis entre comme cheminot à la SNCF. Il s’engage dans la Résistance dans les Forces Françaises de l’Intérieur via le groupe Résistance-fer.

Parallèlement, son engagement politique prend forme avec un premier engagement au sein des jeunesses socialistes.

En juin 1944, il participe à la libération de la banlieue rouennaise.

En 1948, il épouse Gilberte Bonnet avec laquelle il aura trois enfants.

En 1950, il entre à Gaz de France comme agent technico-commercial. Il terminera sa carrière comme directeur adjoint en 1978, là encore après en avoir gravi tous les échelons.

Adhérent à la SFIO de 1954 à 1958, il est l’un des membres fondateurs du parti socialiste autonome en 1958. En 1963, il rejoint le PSU qu’il quitte en 1967 pour fonder le club socialiste moderne. En 1969, il rejoint le bureau exécutif du parti socialiste. Il est l’un des acteurs de la signature du Programme commun de la Gauche en 1977. En 1979, il devient membre du Conseil économique et social.

Après l’élection de François Mitterrand, sa carrière prend le tour politique public que nous connaissons aujourd’hui : il est nommé secrétaire général de la présidence de la République jusqu’en juin 1982. Puis il est nommé ministre des Affaires sociales et de la Solidarité au gouvernement Mauroy.

Parallèlement, il exerce des fonctions électives locales : il est Maire de Nevers de 1983 à 1993 et Conseiller général de la Nièvre de 1985 à 1993.

De 1984 à 1986, sous le cabinet de Laurent Fabius, il occupe les fonctions de ministre de l’Economie, des Finances et du Budget. Il est député de la Nièvre de 1986 à 1988 puis en 1993. Directeur de campagne du candidat Mitterrand à la présidentielle de mai 1988, il devient après la victoire de ce dernier ministre d’Etat, ministre de l’Economie, des Finances et du Budget dans le gouvernement Rocard.

Comme premier ministre, il s’est fortement engagé dans la lutte contre la corruption. On lui doit des lois qui ont outillé notre pays pour lutter contre ce fléau, on lui doit aussi de grandes réformes sociales, dont la création du Conseil National des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Pour terminer, je voulais évoquer son décès tragique le 1er mai 1993, évènement qui doit nous rappeler en permanence l’importance qu’il y a à s’exposer dans la vie publique et politique : c’est un engagement de tous les instants qui peut mordre sur la vie personnelle de chacun et je crois que son acte, dans nos prises de parole, nos oppositions, nos confrontations perpétuelles, ne doit jamais nous faire perdre de vue que nous sommes tous des êtres humains avec nos forces mais aussi nos fragilités.

Ce sera une grande fierté pour le 11ème arrondissement que d’avoir une allée Pierre Bérégovoy entre le métro Philippe Auguste et le métro Alexandre Dumas.

FacebookTwitterGoogle+

1 commentaire

  1. Bonjour, François
    Merci pour ce billet très émouvant.
    Nous nous verrons à l’inauguration
    Amicalement
    Claire

    Répondre

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>