Schizophrenia Taïwan 2.0 à la Maison des Métallos : l’art au service du dialogue interculturel

Schizophrenia Taïwan 2.0 à la Maison des Métallos : l’art au service du dialogue interculturel

La Maison des métallos a accueilli l’exposition « Schizophrenia Taiwan 2.0 ». 14 artistes taïwanais ont proposé leur regard sur les schizophrénies dont souffrent nos sociétés occidentales. Lors de son vernissage, j’ai tenu à remercier les commissaires de l’exposition et I-Wei Li, Ching-Wen Chang et Pierre Bongiovanni. Cette initiative participe du dialogue interculturel par l’intermédiaire de la création artistique auquel la Maison des Métallos et la Mairie du 11e sont attachés. Je pense notamment aux événements dont la Maison des Métallos est partenaire, comme l’Ars Electronica de Linz, la Transmediale de Berlin ou encore l’espace d’exposition de l’Université de Westminster, l’Ambika P3. Cette action culturelle en appelle donc de nombreuses autres à venir.

VernissageSchizophreniaTaiwanMaisonMetallos_ADLV2014_02

VernissageSchizophreniaTaiwanMaisonMetallos_ADLV2014_25Vernissage Schozophrenia Taïwan 2.0
(Photos Anaïd de Dieuleveult, Mairie du 11e)

FacebookTwitterGoogle+

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *