Un jardin pédagogique Cour des Lions

Un jardin pédagogique Cour des Lions

Dans notre arrondissement dense, nous saisissons toutes les opportunités de végétalisation qui se présentent. L’occasion nous en a notamment été fournie sur la toiture du gymnase de la Cour des lions. Financé par la Mairie du 11e et porté par les directeurs, les enseignants, la Responsable Éducative Ville et les parents des écoles Alphonse Baudin et Saint-Sébastien, le centre de loisirs et le Conseil de quartier République Saint-Ambroise, un jardin pédagogique y a en effet vu le jour et a été inauguré ce lundi 1er juin. 48 jardinières ont été installées sur le toit de ce gymnase jusqu’alors inutilisé. Les enfants du groupe scolaire Saint-Sébastien y expérimenteront le plaisir de jardiner, semer, planter, récolter, et apprendre à observer patiemment, au rythme de la nature. Dans le cadre de la charte « Petites mains vertes »,  éducateurs et petits jardiniers en herbe des écoles et du centre de loisir y pratiqueront un jardinage respectueux de l’environnement. Ce type d’expérience sera renouvelé. Dans le cadre du budget participatif 2014, les écoles qui ne disposaient pas d’espaces de jardinage à proximité, bénéficient désormais d’un kit de jardinage (jardinière en bacs et matériel) leur permettant ainsi, si les équipes enseignantes le souhaitent, de pratiquer ce type d’activités au sein de leur école. Par ailleurs, dès lors qu’un projet de nouvel équipement ou construction de logements est lancé, je demande à ce que les toitures puissent être végétalisées et rendues accessibles au public. Ce type de projet va notamment se réaliser dans le cadre de l’opération du 49-53 bd de Ménilmontant où les habitants pourront venir jardiner sur les toitures de ces nouveaux bâtiments. Dans le quartier...

Budget 2015 : des efforts soutenus pour l’enfance et la vie scolaire

Le Conseil de Paris réuni cette semaine va voter le budget primitif pour 2015. À cette occasion, je suis intervenu pour expliciter les choix fait par la majorité en matière de vie scolaire, et aussi pour défendre un amendement visant à conserver des moyens pour les écoles du 11e qui ont été sorties de l’éducation prioritaire lors de la révision de la carte d’éducation prioritaire par le rectorat.   « Ce premier budget de la mandature, c’est celui des engagements tenus. Malgré la difficulté du contexte – et que n’avons nous entendu l’opposition gloser sur notre soi-disant impéritie, jusqu’à ce qu’elle présente un « contre–budget » dont il faut bien dire qu’il est plein de commentaires sur notre action, mais bien vide de propositions concrètes pour les Parisiens – malgré les difficultés, donc, ce premier budget traduit avec fidélité nos priorités : faire de Paris une ville toujours plus dynamique, solidaire, et environnementalement responsable, sans augmenter les impôts.   La solidarité se traduit particulièrement dans l’effort soutenu que nous déployons pour les familles, l’enfance et la jeunesse. 439 places en crèche auront été livrées depuis les dernières municipales, et 602 nouvelles places le seront dès l’an prochain, en ligne avec le nouveau « plan crèches » du plan d’investissement pour la mandature. Afin de multiplier l’offre d’accueil, le montant des subventions aux 34 000 places d’accueil collectif connaîtra une hausse très sensible de 7 M€, portant son montant total à 90 M€.   L’effort d’investissement pour les locaux scolaires conduira à livrer l’an prochain plusieurs écoles et collèges dans le 10e, le 13e, le 15e, et le 17e. Et l’entretien ne sera pas en reste non plus puisque notre collectivité...