6e édition de « Lire en délire »

6e édition de « Lire en délire »

La 6e édition de « Lire en  délire » s’est tenue du 12 au 15 novembre. Trois journées ont ainsi été dédiées  à des interventions d’auteurs, d’illustrateurs et de compagnies de théâtre dans des écoles, des centres loisirs et des associations de quartiers. Le salon du livre jeunesse a clôturé l’événement au gymnase Maurice Berlemont. Ces journées d’animations ont deux objectifs principaux. D’abord, il s’agit de promouvoir la lecture et l’amour du livre auprès de tous les publics, en particulier ceux situés en zone prioritaire de la Politique de la Ville. La lecture reste difficile d’accès pour certains enfants et elle n’est pas toujours un objet de plaisir et de découverte : ces initiatives ont eu pour but d’éveiller leur curiosité et de stimuler leur envie d’appréhender les mots et la langue. Ensuite, le livre peut représenter une dépense  qui n’est pas accessible à tous les budgets familiaux. Nous avons donc conclu cette journée avec une vente de livre à 80 centimes par les Éditions « Lire c’est partir ». Enfin, toujours pour le plaisir de jouer avec la langue française, ses difficultés et ses coquetteries, nous avons inauguré cette année la première Grande Dictée lue dans la rue Robert Houdin par Rachid Santaki et animée par la slameuse Rim : je me réjouis qu’une telle initiative ait pris place dans le quartier de la Fontaine au Roi....

Exposition du Centre d’Accueil de Jour (CAJ) Marie de Miribel : « L’art-thérapie et la maladie d’Alzheimer »

Le Centre d’Accueil de Jour (CAJ) Marie de Miribel permet à 77 personnes atteinte de la maladie d’Alzheimer un accompagnement quotidien très complet par des médecins, infirmiers, psychologues, psychomotriciens, etc. L’art-thérapie qui est pratiquée a pour objet de stimuler la créativité des patients  afin de leur permettre d’exprimer leur ressenti et d’atténuer leur anxiété. Jusqu’au 1er octobre, le CAJ accueille une exposition des œuvres de ses patients dans le cadre de la Journée mondiale Alzheimer, qui a lieu chaque année le 21 septembre. Comme le disait l’artiste Robert Filliou, membre du mouvement Fluxus, « l’art est ce qui rend la vie plus belle que l’art ». Et c’est ce que l’on ressent en voyant ces toiles et ces sculptures : leurs auteur(e)s y ont mis une part d’eux-mêmes,  ont fait parler leur créativité afin d’embellir leur vie et de laisser un témoignage de ce qui les habite. Je tiens à les remercier pour cette belle...
Pose de première pierre au 63 boulevard de Charonne

Pose de première pierre au 63 boulevard de Charonne

Ce mercredi, j’ai eu le plaisir de poser symboliquement la première pierre du programme de construction du 63  boulevard de Charonne. Fruit d’une concertation intense avec les habitants, ce projet mêlera logements et équipements multigénérationnels. Avec Paris Habitat, nous ferons sortir de terre : 105 logements sociaux familiaux ; une crèche de 66 berceaux ; une maison de santé ; 22 logements pour personnes atteintes d’un handicap mental léger et assistées par un service d’accompagnement médicosocial pour adultes handicapés ; un commerce ; un parking de 79 places. Le projet de l’architecte Vincent Brossy, que nous connaissons bien dans le 11e puisqu’il est celui qui a rénové la Maison des Métallos, s’inscrit harmonieusement dans l’environnement du quartier et répond aux exigences de performance énergétique du Plan climat de la Ville de Paris, avec 200 m2 de panneaux solaires thermiques, des toitures végétalisées, un système de récupération de chaleur des eaux grises, notamment....