Pour simplifier les circulations douces dans le 11e

L’action municipale est parfois faite de petites choses et d’idées simples. Ainsi, lorsque j’ai pris en charge le dossier du 41 rue Richard Lenoir (encore un immeuble insalubre qu’il a fallu démolir), j’ai réalisé que la mairie avait prévu d’installer un commerce au rez-de-chaussée de l’immeuble. Outre le fait que le local aurait été très exigu et que l’endroit est peu commerçant, c’est d’abord l’emplacement qui m’a frappé : situé entre l’école de la rue Godefroy-Cavaignac et le gymnase Japy, au dos d’un petit square que nous avions réalisé, tous ces équipements sont séparés par cet immeuble ! J’ai donc proposé que nous profitions de cette opération pour faire du rez-de-chaussée un passage pour que les piétons puissent traverser plus facilement le quartier et rejoindre le gymnase depuis l’école ou vice-versa. Les étages comporteront des logements sociaux. L’opération est en cours de réalisation par la SIEMP. L’immeuble sera construit en respectant le plan climat de la Ville de Paris (consommation maximale de 50 kWh/m2/an). Pour info : Le voeu du Conseil de Paris de juillet 2009 (faisait suite à un vœu analogue adopté par le Conseil d’Arrondissement du...

Bientôt un nouveau centre d’animation dans le 11e

  L’histoire de notre arrondissement croise souvent celle de l’insalubrité. Car Bertrand Delanoë a fait de son éradication une priorité de son action. C’est ainsi que l’immeuble qui était au 1-3 rue Victor Gelez (Paris 11e), insalubre, a été démoli. Face à la pénurie de lieux pour les jeunes dans le nord du 11e (quartier de Belleville), la mairie du 11e a souhaité installer à cette adresse un centre d’animation. Nous avons donc lancé un concours d’architectes, remporté par l’équipe Dumont et Legrand Architectes (DLA). Ce beau projet architectural respecte son environnement et dialogue bien avec la rue. Ouvert sur la rue, le bâtiment comprendra un grand hall d’accueil qui pourra accueillir rencontres et expositions, plusieurs salles de musique (répétitions, enregistrements), une salle de danse, et une salle d’arts plastiques (graff, peinture, sculpture) ouverte sur une terrasse pour pratiquer en plein air, notamment sur les œuvres qui nécessitent de l’espace ou simplement pour le plaisir. Il sera réalisé au « plan climat » de la Ville de Paris : il a été conçu pour que sa consommation énergétique primaire ne dépasse pas 50 kWh/m2/an. Le travaux débuteront en janvier 2012 et leur durée est prévue sur 14...

Aider les plus défavorisés à maîtriser leur facture d’eau

L’eau est un bien vital. Il n’est pas acceptable que nos concitoyens les plus défavorisés n’y ait pas accès parce qu’ils n’en ont plus les moyens. Beaucoup d’entre eux habitent dans des logements dégradés, dont on sait que les réseaux d’eau sont les plus fuyards. J’ai donc proposé au Conseil de Paris le vœu suivant, qui a été adopté. Il commence à être appliqué à l’automne 2011, avec une action entre Eau de Paris, Paris Habitat, et l’association Unis-Cité qui vont installer dans 10.000 logements sociaux des kits économiseurs d’eau. En complément, des équipes de jeunes d’Unis-Cité iront voir les habitants pour les sensibiliser aux gestes essentiels pour économiser l’eau. Voici mon intervention au Conseil de Paris du 6 juillet 2009 pour inviter les élus parisiens à voter mon vœu : Nous l’avions évoqué lors du débat sur la remunicipalisation de la gestion de l’eau à Paris : l’un des enjeux est celui de l’accès des Parisiens à l’eau et la maîtrise de son coût. Parce que pour les plus défavorisés, la part de l’eau dans le budget du ménage peut s’élever à plusieurs pourcents, et que cela est aggravé par la crise, nous devons veiller à ce que chacun puisse conserver un accès à ce bien vital qu’est l’eau. Je rappelle en effet qu’en France, 20.000 ménages sont privés d’eau parce qu’ils ne peuvent payer les factures, et 100.000 n’ont pas de point d’accès à l’eau. Paris connaît aussi cette réalité. Chacun sait aussi qu’à Paris, le tissu du bâti ancien  présente souvent des fragilités particulières : canalisations vétustes, installations fuyardes, collecteurs endommagés… Cette réalité provoque des surconsommations anormales, augmentant...